21/11/2014

Wave RollerTM : Essais réussis - Analyses chez AWE pour le pilote DCNS

 
Wave Roller - Pilote DCNS - Fortum à Peniche - Portugal


Peniche - Portugal - Vantaa - Finlande - Vendredi 21/11/2014 - Energies de la mer - Wave RollerTM :  Essais réussis retour à Peniche - analyses chez AWE

Le pilote du Wave RollerTM qui fait l'objet de la jointure entre DCNS et Fortum a terminé ses essais sur le site pilote au Portugal. Après un mouillage en août, il a été relevé les premiers jours de ce mois de novembre et remorqué au chantier naval Estaleiros Navais de Peniche SA au Portugal. Les différentes données ont été transférées et sont en cours d'analyse chez AW Energy à Vantaa en Finlande en présence du repsonsable du projet chez DCNS.

Les financements : Quelques points de repère

En Bretagne. Le conseil régional de Bretagne a accordé une subvention de €575.600 à DCNS pour permettre de réaliser en baie d’Audierne des études de faisabilité technique d’une ferme pilote de production électrique à partir de l’énergie de la houle. Le budget d'études est d'environ de €2 millions. Il porte sur la sédimentologie et la courantologie de la baie, la faisabilité environnementale du site pilote et les conditions de raccordement au réseau ERDF. 3 à 5 machines pourraient être installées dans une ferme pilote dans la Baie d'Audierne. Le démarrage devrait être effectué en 2017-2018 pour une puissance totale de 1,5 MW. Des études d'impacts ont déjà étaient réalisées par Artelia en 2012.
http://www.bretagne.fr/internet/jcms/prod_194637/jcms/TF071112_5070/tic
Le consortium Wattmor est composé de DNCS et de Fortum. Il vise à installer en France le système Wave Roller, développé par la société finlandaise, AW Energy, dont Fortum est actionnaire.

En FinlandeLe 16/09/2014 AW-Energy a obtenu un financement de €14.8M de l'Agence finlandaise de financement pour la technologie (Finnish Funding Agency for Technology - TEKES), et de  l'Union européenne via la Banque d'investissements européenne. 
Ce financement permettra à AW-Energy exploiter les études, les données et résultats des essais réalisées au Portugal depuis 2012 et de rationaliser sa chaîne d'approvisionnement pour des livraisons commerciales. 
AWE a obtenu déjà obtenu plusieurs financements, notamment €3M dans le cadre du programme européen CALL FP7, qui vise à promouvoir et à financer des systèmes innovants de démonstration grandeur nature.

En parallèle, AWE est déterminée à poursuivre le plan de certification des technologies lancé en coopération avec le registre de Lloyd en août 2014.


DNV-GL
D'après le président John Liljelund, AW-Energy, avait été la première entreprise de technologie d’énergie houlomotrice à soumettre ses résultats opérationnels aux vérifications d'un organisme indépendant DNV GL. L'objectif est également que "les convertisseurs de houle comme le WaveRoller deviennent le standard industriel pour l’énergie houlomotrice côtière",

Le consortium dirigé par AW-Energy regroupe des entreprises basées en Finlande, Portugal, Allemagne et Belgique. On y retrouve des industriels référents comme Bosch-Rexroth et ABB, Eneolica ou encore Wave Energy Center, et DCNS.

En plus de l'expansion de la centrale électrique de AW-Energy au Portugal, la Société a des projets en cours en Irlande, France, Royaume-Uni, les États-Unis et le Chili.

A noter 
Le 30 octobre dernier (Daily News N°741 - Jeudi 30/10/2014 - mer-veille) DCNS et ENEL Green Power (EGP) ont remporté l'appel d'offre pour la création du centre de recherche dédié aux énergies marines.

A voir
Vidéo mise en ligne en avril 2014 sur la page d'accueil Energies de la mer
et aussi


. Portugal - Peniche - Mise à l'eau de Wave RollerTM. Reportage d'ExpressoMultimedia mise en ligne le 6 janvier 2012  (3'30) ICI
. Présentation du premier des 3 machines Wave RollerTM. ICI

A lire ou à relire
. 13/11/2011 DCNS, FORTUM et AW Energy : vers un développement de l'énergies de France Mer-Veille - ICI




Date clé : 25/11/2014

Nouvelle carte des 13 régions françaises

Les députés devraient achever mardi prochain la deuxième lecture de ce texte adpotée dans la nuit de mercredi à jeudi dernier. Le texte de Loi propose également de repousser les élections régionales de mars à décembre 2015. Le groupe écologiste qui s'était abstenu en première lecture sur ce texte pourrait le rejeter.



20/11/2014

Formations et Emplois : PRO&MER 2è édition à Brest / WFO se dote d'un nouveau président : Alain Cadec

Brest - France - Jeudi 20/11/2014 - Energies de la mer - 


D'après l'INSEE, près de 8 millions de personnes partiront à la retraite d'ici à 2020. Les métiers et les compétences évoluent. En France, les métiers de la filière des énergies de la mer - éolien offshore, hydrolien, houlomoteur, énergies thermique des mers... offriront à terme toute une gamme de métiers. La compétitivité est directement dépendante des compétences. 
Ce sont près de 100.000 emplois qui sont concernés par des métiers de la mer et des énergies de la mer en Bretagne, Normandie et Pays de la Loire ...

La 2è édition de PRO et MER, salon de l’emploi et de la formation des métiers de la mer en Bretagne : Naval, Oil et Gas, Énergies marines renouvelables, Marine marchande est organisée le 20 novembre 2014 à Brest par Bretagne Pôle Naval, la région Bretagne, BMO..... 

Organisé sous une forme originale PRO et MER est un « Parcours vers l’emploi » pour rencontrer les industriels, les compagnies, les ingénieries, les sociétés de services, les agences d’intérim, ainsi que l’ensemble des professionnels de la formation initiale et continue, des structures de l’accompagnement vers l’emploi et les structures support au traitement du handicap et des conditions de travail.…



Energies de la mer et Marine Renewable Energy sont partenaires médias et participent à PRO et MER.


Alain Cadec, député européen, président de la commission pêche au Parlement européen, conseiller général des Côtes d'Armor est devenu, parrain de la fondation internationale WFO qui lutte contre les déchets plastiques en mer.

La fondation Waste Free Ocean (WFO), est engagée sur le thème de la collecte et du recyclage des déchets en mer organisée. Voir le rapport publié en juin 2014 ICI et les différents articles d'isabelle de Broglie sur Mer-veille.com et le projet nominé sur le "management des déchets à bord d'un navire de pêche" par le SeaLab du Forum de la Mer d'El Jadida voir Daily News N°630 - Vendredi 16/05/2014 - mer-veille.com - Partie 1 et voir les résultats sur You Tube ICI

"WFO réalise un travail remarquable de dépollution de nos littoraux souillés par les déchets plastiques. L'idée est simple : les déchets sont collectés en mer par des pêcheurs puis sont recyclés et valorisés, explique Alain Cadec. Les déchets plastiques en mer sont un fléau pour le milieu marin. Les projets menés par WFO sont un exemple à suivre : il faut s'appuyer sur les usagers de la mer, en particulier les pêcheurs, et développer une véritable économie circulaire autour de la valorisation des déchets." 

Régions / Assemblée Nationale
La carte des 13 régions a été adoptée cette nuit et sera mise en application en 2016.

Route du Rhum : Stéphane Le Diraison "Magnifique arrivée"



France - UE - Jeudi 19/11/2014 - Energies de la mer - Stéphane Le Diraison - beaucoup de bonheur

Route du Rhum - Jeudi 20/11/2014 - 7h30 - Energies de la mer - MRE Ltd, soutiens de Stéphane Le Diraison chargé des énergies marines chez Bureau Veritas. Son bateau IXBlue - BRS est 4è au classement provisoire.


C'est mercredi 19 novembre à 22 heures 21 minutes et 37 secondes (jeudi 3h 21' 37'' heure française), que Stéphane Le Diraison a franchi la ligne d'arrivée à Pointe-à-Pitre de la 10è Route du Rhum - Destination Guadeloupe. Le skipper de Ixblue-BRS a mis 17 jours 08 heures 21 minutes et 37 secondes pour boucler le parcours de 3 542 milles à la vitesse moyenne de 8,51 nœuds. Il a parcouru en réalité 4 411 milles à 10,59 nœuds de moyenne. L'écart avec le premier, l'Espagnol Alex Pella (dit le plus français des catalans), est de 14 h 34' et 29". En seconde position Solidaires en peloton barré Thibaut Vauchel-Camus et Otio-Bastide Medical avec Kito de Pavant en 3è position.

« Formidable course !»

Stéphane Le Diraison (arrivé 5è) se retrouve en 4e position car Yannick Bestaven (Le Conservateur) a écopéd’une pénalité de 24h pour être entré en collision avec un autre class40 la première nuit.

La réalisation du projet de Stéphane le Diraison a été rendu possible grâce à IXBlue, BRS, Bureau Veritas et la mairie de Boulogne-Billancourt. Les publications numériques dédiées à la filière EMR, Energies de la mer / Marine Renewable Energy  ont apporté un soutien média.