19/02/2012

Georges Claude entre à la Maison Rouge "Du néon à l'ETM"




Claude Lévêque, Revez ! 2008, néon, 100 cm de long (COURTESY Claude Lévêque et la galerie la Maison Rouge - Fondation privée créée par Antoine de Galbert - Paris


Paris (France - UE) 19/02/2012 energiesdelamer.blogspot.com
Par Brigitte Bornemann


*who's afraid of red yellow and blue?

Depuis le 17 février 2012 et jusqu'au 20 mai 2012, la galerie d'art contemporain "La maison rouge" accueille la première grande exposition internationale consacrée au néon dans l’art des années 1940 à nos jours. L'exposition sera présentée du 28 juin au 23 septembre 2012 au ** Macro Museu d'Arte Contemporana Roma.


Une centaine d’œuvres historiques ou inédites sont présentées depuis les pionniers Gyula Kosice et Lucio Fontana au début des années 1940 à 50, à François Morellet, Bruce Nauman, Stephen Antonakos, Joseph Kosuth ou Mario Merz dans les années 60, à des artistes tels que Jason Rhoades, Claude Lévêque, Alain Séchas, Sylvie Fleury, *** Miri Segal, Sous les pavés, la plage, 2011, néon, 10x130 cm, table, 47x60x97 (photo ci-contre) …

Pourquoi le blog et les portails de veille des énergies de la mer se font les relais de l'exposition ? et un dimanche ce qui n'est pas coutume ! C'est très simple : Georges Claude met au point le premier tube au néon en 1912, mais il est aussi le concepteur de l'énergie thermique des mers (E.T.M. ICI) le site du Club des argonautes. DCNS développe cette technologie à la Martinique (voir les articles nombreux articles parus sur le blog energiesdelamer.blogspot.com et les portails mer-veille.com et marine-renewable-energy.com)


C’est en 1912
, il y a cent ans exactement, que le physicien et chimiste français Georges Claude fait une présentation publique de son invention à l’Exposition Universelle de Paris. Quelques années plus tard, il dépose un brevet aux États-Unis et en 1923, il vend à la compagnie Packard ses deux premières enseignes lumineuses reproduisant le nom de la marque. La technologie des tubes fluorescents s'est développée selon le schéma de Becquerel, à partir de tubes à décharge sous basse pression. On connait la suite de l’histoire… Georges Claude a créé Air Liquide, on connait la suite de l’histoire…

À droite de la table périodique des éléments de Mendeleïev, on trouve la famille des gaz dits « nobles » ou « rares », un groupe d’éléments chimiques aux propriétés communes : inodores et incolores dans des conditions dites « standards », ces gaz monoatomiques une fois sous pression produisent une lumière colorée lorsqu’ils sont traversés par un champ électrique. Le néon (Ne), dont le nom provient du mot grec « neos » (nouveau) produit une lumière rouge. L’argon (Ar) donne une lumière bleue tandis que les vapeurs de sodium produisent un rayonnement de couleur jaune.

Les partenaires de l'exposition sont actif Signal et iGuzzin
Le commissaire de l’exposition est David Rosenberg la maison rouge
10 boulevard de la Bastille 75012 Paris 33 (0)1 40 01 08 81

Points de repères
* L'exposition emprunte son titre à l'oeuvre de Maurizio Nannucci (1970) promoteur de l'art intermédiatique
** Macro collabore depuis trois ans avec **** ENEL qui a souhaité se rapprocher de l'art pour sa capacité d'exprimer et de transmettre les valeurs d'innovation, d'attention à l'environnement.
*** L'origine du slogan "sous les pavés, la plage" est de l'homme politique et essayiste Bertrand Cousin, ancien maire-adjoint de Brest, vice-président du Conseil régional de Bretagne, député des Côtes d'Armor puis du Finistère - Bretagne - France.
****Le n°1 de l'électricité italien ENEL avait annoncé en 2008 vouloir construire le 1er parc éolien offshore en Méditerranée au large des côtes siciliennes.

En avant-première
. à consulter l'interview de Matthieu Poirier, co-commissaire avec Serge Lemoine de l'exposition qui se tiendra sur le thème de la lumière, de l’espace et de la vision dans l’art depuis 1913, et qui aura lieu au printemps-été 2013 aux Galeries nationales du Grand Palais,
. à noter la conférence de Jeanette Zwingenberger
qui se tiendra le 7 mars de 21h à 23h à la Maison de l'Amérique Latine, boul. Saint Germain Paris. Elle avait été la commissaire de l'exposition donnée à la maison rouge de février à mai 2011 "Tous cannibales" ou l'art de consommer l'autre)
. à visiter l'observatoire de l'art contemporain (ICI) pour mieux comprendre les tendances et les croisements de l'art. Contact Nina Rodrigues-Ely.


Sources : Maison rouge - fondation antoine de galbert, documentation Club des Argonautes, Connaissance des Arts (1 déc. 2011)